Retour en haut
J’ouvre ma boite pour 0€ - Créer son entreprise... - Par Steeve BUZ

J’ouvre ma boite pour 0€

Être son propre patron, c’est certainement le rêve d’un tiers de Français. Et oui, devenir chef d’entreprise ou encore exercer son talent en mode freelance nous excite tous. Travailler selon son rythme et ses convictions pour mettre plus en valeur ses compétences, quoi de plus réconfortant ?

Néanmoins, un souci qui perturbe tout ambitieux ; le budget, le financement, l’investissement… Nommez-le comme bon vous semble, le sens est un ! Par conséquent, on cherche et on souhaite ouvrir sa boite pour 0 €. Serait-ce possible ? Serait-ce rentable ? Serait-ce efficace ? Serait-ce… ? Je sais, autant d’importantes questions qui méritent un article bien ficelé. C’est parti !

Libre et rentable, c’est le but que l’on désire cibler en envisageant démarrer une activité indépendante. On règle tout, on pense à tout, on planifie tout, mais arrivé à l’investissement, on se trouve bloqué, stressé et parfois dépassé. Je le comprends, tout débutant dans l’entrepreneuriat aura certaines peurs et angoisses. Au fait, ce n’est pas évident d’ouvrir une boite quand même, du jour au lendemain ! Clairement, il va y avoir certaines hésitations.

Qui dit, alors, hésitations, dit incertitude quant à la rentabilité et au rendement de votre future entreprise … On se trouve souvent et involontairement devant une question typique : « Aurais-je assez de succès pour oser ? Et si ma boite ne tiendrait pas le coup, comment pourrais-je récupérer avec toutes ces dépenses que j’ai faites, peut-être les dettes aussi… ».

Je ne vais pas vous dire qu’il serait judicieux de ne pas penser ainsi, car il s’agit d’un sentiment humain et tout à fait naturel devant ce genre de situations. En revanche, je vous dirai qu’ouvrir une boite pour 0 € ou même avec 1000€ ne sera pas un bon plan non plus ! Il vaut mieux reporter son projet d’entrepreneuriat au jour où vous aurez économisé un bon budget, que de débuter d’une manière que j’appelle « anarchique ».

Investir un sacré temps et effort dans une entreprise montée avec un petit budget, vous parait-elle une bonne idée ? En tout cas, pas moi, et en voici les raisons…

 

Business plan

Je vais commencer par le fameux business plan, autrement évoqué sous « étude de marché ». Savez-vous que, parmi les raisons de faillite ultra-rapide des nouvelles entreprises créées, la mauvaise estimation de la clientèle cible en occupe la première place ! Incroyable, mais vrai me diriez-vous… Et bien, ce n’est pas incroyable, mais je suis d’accord pour qu’elle soit vrai !

En effet, pour être plus concret qu’ambigu, je commence par vous citer les points phares assurés par un business plan :

  • présence ou absence d’un marché pour vos idées / projet ;
  • structure que devrait prendre votre business ;
  • budget pour couvrir tous les investissements nécessaires ;
  • retour sur investissement sur le long terme.

Il en résulte que, par une élaboration d’un business plan convenable et professionnel, vous seriez en mesure de cibler vos clients, de comprendre leurs besoins, d’adapter votre offre et donc d’assurer la pérennité de votre entreprise. Le cas échéant, si vous ignorez cette étape, vous démarrerez mal en étant inconscient des besoins de votre cible. C’est d’ailleurs le puissant ennemi de succès de toute entreprise, quel que soit son domaine d’activité. Et c’est bien logique.

 

Me concernant, je n’ai jamais regretté mon investissement là-dessus, puisque mon business plan m’a été d’une complète utilité dans le bon décollage de mon entreprise. J’ai pu cerner pertinemment ma clientèle cible et ses besoins. En guise d’exemple, j’ai relevé un constat très important ; mes clients (qui sont des indépendants, des auto-entrepreneurs et des petites PME) n’ont pas forcément les moyens d’investir 4 000 € dans un site vitrine de qualité.

 

Partant de ce constat, j’ai pu, pertinemment encore une fois, définir des tarifs abordables pour des prestations hyper-qualitatives au profit de mes potentiels clients, et ce, en m’assurant un vrai salaire honorable. Et pour que ces potentiels clients puissent être au courant de cette bonne nouvelle, mon business plan m’a pu faire comprendre que je devrai investir plus sérieusement dans la publicité sur Twitter que sur Facebook. La raison est simple, j’ai découvert que ma cible était présente en majeure partie sur Twitter.

 

Résultat ? Des bases solides pour monter une entreprise réussie, qui sait bien répondre au pourquoi, , comment et quand

 

Le budget

L’onglet communication devra impérativement se faire une place dans l’un de vos étagères cérébrales ! Désolée de vous l’avouer, mais croyez-moi, celui qui vous dira que votre entreprise pourrait fonctionner sans communication vous fera rêver inutilement… Oui, on pourrait la voir progresser, mais après une longue déception, peut-être de grosses dépenses à des moments inadéquats. Pourquoi tant de remords, alors qu’il est facile de les éviter ?

 

Comme je l’ai déjà mentionné, ce sera plus « intelligent » de reporter le lancement d’un projet entrepreneurial au moment où vous serez prêt à mener les choses correctement. Pour revenir à cet onglet de communication, je l’évoque d’une façon particulière, car elle constitue notamment le cœur d’une stratégie entrepreneuriale réussie. Donc, il convient d’investir convenablement dans :

  • l’identité visuelle : y compris votre logo qui constituera l’image de marque de votre entreprise. Outre ce fameux logo, je veux dire par identité visuelle tout ce qui est cartes de visite, flyers ou encore nom commercial… J’avoue, c’est assez cher. Mais, vous pouvez opter pour des services de freelance. Personnellement, je conseille à mes clients Lucile, qui est graphiste et vous propose des prestations de qualité avec des prix adaptés à vos moyens financiers, j’ai négocié avec elle un tarif de 300€.
  • le site web : chez moi pas de surprises, je suis totalement transparent et mes prix sont affichés sur mon site web. Vous aurez un site internet professionnel tout en maîtrisant votre budget. Au jour d’aujourd’hui, vous ne pouvez pas vous passer d’un site web, c’est primordial. La création de votre site internet ou e-commerce est un moyen de communiquer avec vos clients.
  • la pub : un référencement naturel ne se fait pas en 1 mois, c’est pour cela que je conseille de faire des pubs sur Google Adwords, sur Twitter ou sur Facebook voire sur une radio locale pour maîtriser votre budget. Les radios nationales ont une tarification pas forcément accessible.
  • Le bureau : ce sont des petits détails qui font la différence. De nos jours, il n’est plus nécessaire de dépenser 700€ / mois pour louer un bureau, il existe Regus ou des espaces coworking, il est primordial pour vous et vos prospects/clients d’avoir un lieu dédié à votre business, hors de votre maison. J’en parle dans cet article « Je suis chez Regus ». 
  • L’accueil téléphonique : un petit détail, mais qui, selon moi, ne doit pas être négligé, découvrez mon article « J’ai testé Telofis ».

Dans cet article, vous l’aurez compris, il n’y pas de miracles. Il faut investir lors du lancement de votre entreprise (et par la suite) je vous laisse lire cet article. Personnellement, en termes de publicité, en complément de mon très bon référencement naturel, j’investis par an :

  • 2x 75€ de campagne Adwords pour combler mes périodes creuses,
  • 1x 75€ sur Twitter,
  • 1X 350€ de pub radio chez RBS Radio sur une semaine, pour cibler la clientèle « jeunes entrepreneurs ».

À cela, s’ajoute la création de deux pubs vidéo ; ma pub traditionnelle et une pub courte dédiée aux réseaux sociaux.

Investissez, persévérez et excellez dans vos prestations, votre premier client ne sera que ravi de vous recommander auprès de son entourage personnel et professionnel…

Si vous êtes convaincu que vous n'avez pas besoin d'un site internet pour votre visibilité, ce site n'est pas fait pour vous, sinon... contactez-moi

Me contacter au 03 67 47 13 27

M'écrire un mail info@steeveandyou.fr

47 avis, une note de 4,9/5, lire les avis

Voir ma nouvelle pub vidéo

Écouter ma pub radio