Site vitrine

Site e-commerce

Site VTC/Taxi

SEO Google

Rédaction web



Obtenir des témoignages de clients satisfaits est un élément important dans la création et le développement de votre entreprise. Les témoignages positifs renforcent la notoriété de la marque et la preuve sociale, et ils constituent un outil de marketing essentiel pour le chef d’entreprise. Demander des témoignages est un processus assez simple, et il est facile à mettre en œuvre dans le cadre de votre parcours client et de l’acquisition de clients.
Il existe plusieurs façons de demander des témoignages et un certain nombre d’endroits où les afficher une fois que vous les avez. Selon le type et la nature de votre entreprise, vous pouvez demander et afficher des témoignages de clients sur votre site web, via les médias sociaux (Facebook, LinkedIn), sur Google, etc.
Avant de pouvoir commencer à recueillir et à afficher des témoignages, nous devons réfléchir au moment et à la manière de les demander. Les réponses varient, alors examinons quelques possibilités pour demander des témoignages.

Quand demander des témoignages de clients

La nature de votre produit ou service vous dicte le moment où vous devez demander un témoignage à vos clients et consommateurs. Voici trois moments courants où il est particulièrement facile de le leur demander :

  • Immédiatement après que les services ont été rendus. Si votre service dépend principalement du service à la clientèle et de l’interaction humaine et individuelle dans l’échange, n’ayez pas peur de demander un témoignage immédiatement.
  • À la fin d’un projet. Lorsque vous terminez un projet, allez-y et demandez à votre client de vous laisser un témoignage. Son expérience sera encore fraîche, et vous aurez plus de chances d’obtenir une réponse de sa part que si vous attendez avant de lui demander un témoignage.
  • Quinze à trente jours après l’achat d’un produit. Vous pouvez vendre un produit ou un cours dont l’utilisation nécessite un peu de temps avant que les résultats ne soient évidents. Si c’est le cas, donnez à votre client un peu de temps pour l’essayer, puis posez-lui la question.

La demande de témoignages est un processus très individualisé. Le moment choisi dépend vraiment de la nature de votre relation avec le client, du niveau d’interaction et du temps qu’il faut pour qu’il évalue comment votre produit ou service fonctionne pour lui. Dans certains cas, vous devrez attendre plus longtemps que d’autres avant de demander un retour d’information.

 

Comment demander des témoignages

Tout comme le moment, la méthode utilisée pour demander des témoignages varie. Selon les produits ou les services, vous pouvez choisir de demander des témoignages personnellement ou d’automatiser un système de demande de retour d’information. Chaque méthode présente des avantages et des inconvénients, mais les deux sont efficaces.

 

Demander des témoignages à titre personnel

Demander des témoignages en personne signifie que vous devrez consacrer un certain temps à contacter vos clients et à avoir une interaction personnelle supplémentaire avec eux une fois votre travail terminé. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Plus vous avez de points de contact positifs avec un client, plus vous avez de chances d’obtenir de lui des contrats réguliers ou des recommandations solides.

Une fois votre projet terminé, n’attendez pas pour demander. Faites savoir à votre client que vous avez apprécié travailler avec lui et que vous aimeriez avoir son avis sur le déroulement du projet. Faites-lui savoir que vous aimeriez afficher le témoignage sur votre site web ou sur les médias sociaux. Vous pouvez également l’orienter vers la plateforme que vous souhaitez qu’il utilise (si vous souhaitez qu’il laisse un commentaire sur Google, Facebook ou LinkedIn, par exemple).

Voici quelques moyens de demander directement à un client de vous fournir un témoignage :

  • Demandez-lui par e-mail au moment où vous terminez votre projet.
  • Passez un bref coup de fil de conclusion, pendant lequel vous faites votre demande.
  • Envoyez-leur un formulaire ou une enquête qu’ils peuvent remplir sur leur expérience.
  • Demandez-lui un témoignage vidéo courte sur son expérience avec vous.

 

Automatisation de votre processus de témoignage

Demander des témoignages par le biais de l’automatisation prend du temps et des étapes de votre processus. Cette méthode de demande de retour d’information est très utile si vous vendez un produit ou un service qui prend un peu de temps pour donner des résultats.

Pensez à inclure un formulaire de feedback ou une enquête de satisfaction dans votre e-mail automatisé, dont l’envoi est prévu dans un délai précis une fois la transaction terminée. Par exemple, si vous vendez un cours de formation aux médias sociaux, vous pourriez vouloir effectuer un suivi auprès de vos clients dans un délai de 30 jours pour voir comment le cours a fonctionné pour obtenir des résultats.
Ou mettre un lien vers votre page Google My Business, Facebook etc…

 

N’ayez pas peur de suivre

Si votre client a accepté de vous donner un témoignage mais ne l’a pas encore fait, il n’y a pas de mal à assurer un suivi et à lui rappeler poliment de laisser un commentaire. Essayez de leur donner tout ce dont ils ont besoin dès le départ pour que le processus soit aussi rapide et facile que possible, afin qu’ils n’aient pas besoin de beaucoup de temps.

Il n’y a pas de mal à inciter vos clients à laisser des commentaires. Par exemple, vous pouvez offrir une petite carte cadeau ou une réduction sur votre prochain projet. Vous pouvez également offrir des réductions pour chaque client qu’ils vous recommandent.

 

Quand ne pas demander de commentaires

Évitez de demander un retour d’information si votre client n’a pas eu assez de temps pour se faire une idée de votre produit et des résultats qu’il produit. Par exemple, vous ne demanderiez pas à un client qui a acheté votre produit de soin de la peau de vous faire part de ses impressions une semaine seulement après avoir utilisé le produit.

En outre, évitez de demander des témoignages si le projet ne s’est pas bien déroulé ou s’il s’est mal terminé. Bien qu’un retour d’information honnête et constructif soit important lors d’une séance de feedback privée et individuelle, vous ne souhaitez peut-être pas que les commentaires critiques soient affichés sur votre site web ou sur les médias sociaux.

En général, ne demandez pas de témoignage si vous ou votre client avez dû mettre fin au projet de manière anticipée.

Il est préférable de limiter autant que possible les avis négatifs, à ceux positifs. Dans le cas où un client effectue un feedback négatif soyez transparent et faites une réponse constructive et personnalisée. Parfois il arrive qu’un « confrère » ou troll publie un avis négatif pour vous nuire, la meilleure réponse peut être celle-là : « Après une recherche parmi nos clients, je constate que vous ne faites pas partie de notre base de clients. Merci »
N’hésitez pas à demander la suppression de cet avis.

 

Conclusion

Demander des témoignages est aussi varié et nuancé que simple. En fin de compte, votre méthode de demande et d’affichage des témoignages dépend entièrement de la nature de votre entreprise, de vos interactions avec les clients et des besoins de vos prospects.

Je conseille principalement de diriger vos clients sur votre fiche Google My Business, car une grande partie des recherches sur le web se font sur Google, leader sur le marché des moteurs de recherche

ipsum leo. adipiscing commodo amet, tempus efficitur. vel, at
Share This