Skip to main content

Beaucoup d’entre nous rêvent de devenir des indépendants, être à leur compte ou devenir chef d’entreprise. Cela implique souvent de quitter notre emploi pour créer notre propre entreprise. Mais il y a une règle et une façon de quitter un emploi. Si vous vous y prenez mal, vous risquez de brûler et de ruiner vos chances de réussite. Si vous le faites bien, vous pouvez vous préparer à la réussite. La clé, c’est de quitter son emploi avec grâce.

Quitter un emploi pour créer une entreprise n’est pas facile. Les entreprises investissent en vous. Elles investissent dans votre formation et son développement. Les quitter peut être source d’anxiété, de frustration et de rancune. Elles vous ont donné des opportunités qui auraient pu être offertes à quelqu’un d’autre. Elles ont prévu que vous restiez. Démissionner est un grand changement pour l’entreprise et elle devra faire face à ce changement.

S’il y a un mot à garder en tête lorsque vous quittez votre emploi, c’est bien celui de respect. Tout comme il est de bon ton de faire bonne impression lors d’un entretien d’embauche, il est tout aussi judicieux de quitter son poste actuel sur une note positive.

La façon dont un employé quitte son emploi peut certainement avoir un impact sur ses futures opportunités de carrière. Voici quelques pratiques à ne pas faire lorsque vous quittez votre emploi : Ne prenez pas de décision irréfléchie, dites-le à votre patron en dernier, ne laissez pas les autres dans l’embarras, ne brûlez pas les étapes et n’allez pas trop rapidement avant de quitter votre emploi avec grâce.

Discutons de cela,

Ayez un plan solide pour votre entreprise.

Avant de quitter votre emploi pour créer votre propre entreprise, assurez-vous d’avoir un plan solide pour votre entreprise et beaucoup d’argent pour vivre pendant que vous construisez votre entreprise. Il peut facilement falloir un an ou plus pour faire des bénéfices. Si vous ne croyez pas pleinement en votre entreprise, il vous sera difficile de quitter votre emploi avec grâce. Il est également judicieux d’avoir un plan de secours.

Vous devez rédiger une lettre de démission ?

Dans les films, on voit souvent des gens démissionner par le biais d’une simple lettre imprimée laissée sur le bureau du patron. Et non, on ne se déguise pas comme Pierre pour dire « au revoir président » comme dans le pub du Loto. Dans la vie réelle, ce n’est pas la façon dont vous annonceriez la nouvelle (et généralement, ce serait une chose étrange à faire). Mais dans le monde de l’entreprise, il est obligatoire d’envoyer une lettre recommandée.

Si l’on vous demande d’écrire une lettre, soyez bref et concis. Ce n’est pas l’endroit où vous devez expliquer pourquoi vous partez ou ce qui vous aurait convaincu de rester ou régler vos comptes.

Ne faites pas de commérages

Il n’y a pas de secrets, ni de conversations confidentielles sur le lieu de travail. Si vous donnez des raisons différentes de votre départ à différents groupes – si votre patron entend une histoire, par exemple, alors que vos proches collègues en entendent une autre – attendez-vous à être le SUJET de conversation à la machine à café. Apprenez la leçon essentielle de la vie politique : Il n’y a qu’une seule histoire, racontée d’une seule façon, et vous vous y tenez. De cette façon, personne ne pourra jamais dire qu’il a entendu quelque chose de différent.

Souvenez-vous que cela arrive tout le temps

Vous n’êtes pas la première personne à démissionner et vous ne serez pas la dernière. Donc, si vous avez peur que votre patron soit choqué, fasse une crise ou soit en colère, prenez une grande respiration et continuez : c’est un aspect tout à fait normal du monde du travail. Sans oublier que votre patron ne sera peut-être pas aussi aveuglé que vous le pensez après des semaines de « rendez-vous d’urgence chez le dentiste » et « du nombre incroyable de mail du lundi matin ». Donc n’ayez pas peur d’annoncer votre départ

Soyez exemplaire jusqu’au dernier jour

Travaillez dur, soyez exemplaire jusqu’à ce que votre dernier jour soit terminé. La meilleure façon de partir sur une note positive est de travailler comme à votre habitude dans votre travail et d’assurer une transition en douceur jusqu’au moment où vous passez la porte. Vous ne voulez pas que vos derniers jours laissent une mauvaise impression à vos collègues.

Ne vous attardez pas. Partez avec grâce.

Même s’il peut être difficile de partir, vous devez vous en tenir à votre décision. Vous passez à autre chose. Par conséquent, laissez l’équipe derrière vous, sans vous, et partez avec grâce.